Le coin conseils

Comment bien choisir son lisseur ?

Quelle que soit la nature de vos cheveux, qu’ils soient ondulés, bouclés, raids ou frisés, on aime parfois changer de look. Grâce au lisseur, il nous est maintenant possible de satisfaire cette envie sans passer par le salon de coiffure. Le lisseur reste l’accessoire ultime pour raidir nos cheveux à la perfection et donne souvent de l’élégance et embellit notre coiffure.

Les critères d’achat d’un lisseur :

Pour qu’un lisseur puisse répondre à vos attentes, il doit être adapté à votre type de cheveux. Il faudra avant tout prendre en considération la longueur et la nature de vos cheveux.

Il est bien évident que des cheveux fins et courts ne requièrent pas le même type d’appareil qu’une longue chevelure épaisse. Nous verrons au fur et à mesure des critères de choix à quels cheveux ils s’adressent.

La taille des plaques :

  • Pour des cheveux courts, optez pour des plaques étroites.
  • Pour des cheveux mi- longs et longs, choisissez des plaques classiques.
  • Pour des cheveux très longs, frisés ou crépus, des plaques larges s’imposent.

Le revêtement :

Essentiellement, il y a trois matières qui peuvent composer le revêtement :

  • La céramique : qui est connue par sa capacité de diffusion de la chaleur d’une façon douce homogène, la céramique facilite la glisse même sur des cheveux très secs, elle convient parfaitement aux cheveux fins et/ou moyennement frisés.

Il est conseillé d’opter pour des plaques entièrement en céramique : leurs qualités sont supérieures à celles ne possédant que le revêtement céramique.

  • La tourmaline : elle est efficace contre l’électricité statique et les frisottis, son réchauffement générant l’accumulation de charges électriques opposées. Sa capacité à glisser facilement sur les cheveux offre une excellente qualité de lissage. Elle convient parfaitement aux cheveux sensibilisés, abimés ou colorés.
  • Le titane : est apprécié pour sa durabilité et sa résistance qui confèrent aux plaques une très longue durée de vie. Grâce à ses propriétés conductrices exceptionnelles, la diffusion de la chaleur s’effectue de façon continue et homogène. Il convient à tous les types de cheveux, sauf ceux qui sont fragilisés par des traitements tels que les colorations.

Le temps de chauffe :

C’est aussi un critère de choix tant les fabricants ont réussi à réduire le temps de chauffe. Rares sont les modèles actuels qui mettent plus de 2 mn de montée en température et il en existe même qui ne dépassent pas les 30 secondes. Pour celles qui sont souvent en retard le matin, ces quelques minutes seront précieuses.

La fonction vapeur :

Il existe dans le marché depuis quelques années, on trouve des lisseurs vapeur. Ces derniers sont un peu plus chers, mais permettent un lissage plus efficace puisque la vapeur hydrate et  protège les chevaux et l’on obtient des cheveux parfaitement détendus mais d’une façon légère et naturelle.

 

La fonction boucles :

Il existe des lisseurs boucleurs 2 en 1 : les plaques plates lissent et les plaques incurvées, pour la réalisation de boucles selon le mouvement du poignet. Si vous aimez changer les styles alors c’est vers ce type de lisseur qu’il faudra choisir.

La technologie ionique :                                                                                                                                     Vous aurez certainement besoin de la fonction ionique si vos cheveux ont tendance à faire de l’électricité statique au passage du lisseur.                                                                                       Cette technologie lutte contre le dessèchement des cheveux et renforce l’efficacité des soins capillaires.                                                                                

La fonction Wet and Dry :

Généralement, un lisseur s’utilise sur des cheveux secs. Cela dit, certains modèles proposent la fonction « Wet and Dry » qui permet de les utiliser sur cheveux humides.

Concernant les cheveux épais, les chevelures fournies ou frisées, le temps de séchage est parfois très long, avec cette technologie vous gagnerez donc plus du temps puisque le lisseur calcule le taux d’humidité des cheveux, et adapte la température en fonction.

 

Le peigne intégré :

Les lisseurs sont équipés d’un peigne amovible et parfois même de plusieurs. Ils proposent l’avantage de réaliser le démêlage d’une mèche. Mais les cheveux doivent être parfaitement secs avant l’utilisation sinon ils courent le risque de brûler et de devenir cassants. Il peut également s’agir d’un peigne chauffant qui réchauffe la mèche bien que sa température ne soit pas élevée. Dans ce cas le lissage est plus rapide et plus efficace.

 

Comment bien utiliser son lisseur ?

 

  • Il ne faut pas trop abuser du fer à lisser et éviter de l’utiliser tous les jours.
  • Pour les femmes pressées il y a des modèles de lisseurs qui s’utilisent sur les cheveux humides et mouillés.
  • Pour celles qui ont tendance à avoir des cheveux fins et électriques, optez pour des modèles dotés de la technologie ionique. Grâce à un système ingénieux, des ions négatifs sont libérés pour éviter de produire de l’électricité statique.
  • Enfin, il existe depuis quelques années des fers à lisser qui produisent de la vapeur. Cette vapeur permettra d’hydrater la chevelure tout en lissant les longueurs. En plus, cette technique assure une coiffure brillanteet des cheveux hyper doux.

 

La température :

Selon les marques et les modèles, la température est variable en fonction de votre chevelure, elle va de 65° à 235°. Pendant la première utilisation, il vaut mieux démarrer par une température relativement basse et l’augmenter progressivement. Vous saurez alors qu’elle est celle qui donne un bon résultat sans trop agresser vos cheveux. Les températures conseillées sont les suivantes :

  • Cheveux fins, fragiles ou abîmés : entre 80° et 150°.
  • Cheveux normaux, fins ou souples : entre 150°et 170°.
  • Cheveux ondulés, frisés ou très frisés : entre 170° et 190°.
  • Cheveux crépus : entre 190° et 230°.
  • Lissage brésilien : au-delà de 230°.