Le coin conseils

Comment bien choisir son climatiseur ?

 

Quelle puissance choisir ?

La puissance calorifique et la puissance frigorifique (exprimée en Watts) doivent être adaptées à la pièce que vous souhaitez équiper (surface de la pièce à climatiser, nombre de fenêtres et orientation).

Plus la surface à climatiser est grande et plus la puissance nécessaire est importante. A titre indicatif, comptez environ 100 watts par m2 ou 30 à 40 watts par m3.

Quelle puissance pour quelle surface ?

Pour une surface qui est :

  • Inférieure à 25m: 9000 BTU.
  • Entre 25 m2 et 35 m2: 12000 BTU.
  • Entre 35 m2 et 50 m2: 18000 BTU.
  • Entre 50 m2 et 70 m: 24000 BTU.

Quel type de climatiseur choisir ?

Les avantages d’un climatiseur fixe :

  • Prêt à poser.
  • Moins encombrant.
  • Plus puissant que les modèles mobiles.

Les avantages d’un climatiseur mobile :

  • Facile à déplacer.
  • Ne nécessite aucune installation.

Un climatiseur réversible, pour une utilisation été comme hiver

C’est un climatiseur et un chauffage en même temps, l’appareil 2 en 1. Il présente l’avantage d’être réversible c'est-à-dire qu’il sert à climatiser en été et à chauffer en hiver selon les besoins et la saison.

Le débit d’air

Le débit doit être réglable et suffisant pour assurer une bonne climatisation. Dans une petite pièce, un faible débit de 150 m3/heure est suffisant. Dans une grande pièce, l’appareil doit souffler 4 à 8 fois le volume de la pièce en une heure, c’est-à-dire un débit de 300 m3/heure pour une pièce d’environ 30 m2. Il ne faut pas que le débit d’air soit trop élevé pour éviter les sensations de courants d’air.

Le bruit : un critère de qualité et de confort

Le niveau sonore d’un climatiseur est compris entre 30 et 70 décibels maximum. C’est le compresseur qui est responsable du bruit engendré par l’appareil, en fonction de la puissance de ce dernier. Optez pour un appareil de climatisation affichant un niveau sonore inférieur à 30 décibels, ce qui correspond aux bruissements des feuilles dans un arbre…

Quel type de filtre choisir ?

Saviez-vous que les médecins conseillent aux patients sujets à des problèmes d'allergies ou respiratoires d'installer une climatisation chez eux. En effet, le filtre de cette climatisation élimine la plupart des polluants et réduit l'humidité.

Les climatiseurs actuels proposent deux types de filtres :

Le filtre au charbon actif: efficace contre les mauvaises odeurs.

Le filtre électrostatique: contre les poussières et les bactéries.

CONSEILS A L’UTILISATION

Comment bien placer son climatiseur ?

Il est important de maîtriser les déplacements et l'orientation des flux d'air (particulièrement le flux d'air frais).

Position de l’unité intérieure

Elle doit être placée de façon à ce que la diffusion et la reprise d'air ne puissent être entravées.

L'endroit doit pouvoir supporter le poids de l'unité intérieure. 

L'endroit doit être accessible pour la maintenance (nettoyage des filtres par exemple). 

Implantation de l'unité extérieure

Ne pas climatiser un local dont la façade est exposée sud-ouest, et totalement vitrée, sans protection particulière.

Avant toute installation d'un système de climatisation, il est important de prendre des mesures de protection solaire comme le pare-soleil, le rideau extérieur ou intérieur, ou encore la vitre teintée.

Quand j’utilise ma climatisation, je ferme tout !

Fermez toutes vos fenêtres lorsque votre climatisation est en marche, la moindre fuite fait perdre tout son intérêt à la climatisation.

J'éteins ma climatisation en mon absence

Ne laissez pas votre climatisation en marche lorsque vous n’êtes pas chez vous, allumez-la plutôt lorsque vous en avez réellement besoin : pendant les heures les plus chaudes.

Ne pas mettre votre climatisation trop forte

Ne dépassez pas un écart de température de 4 à 5°C entre la température ambiante et extérieure ce qui peut produire des chocs thermiques (rhume ou un malaise cardiaque) lorsque vous devez sortir.

Ne descendez pas la température dans la pièce

Vérifiez que la puissance du climatiseur est adaptée à la pièce. Il faut compter environ 100 watts pour 1 m², sachant que l'exposition géographique de la maison, la hauteur de plafond, l'éclairage, les fenêtres et le nombre de personnes qui vivent dans la pièce à climatiser sont des facteurs qui modifient le bilan thermique à la hausse.

Contrôlez l'hygrométrie de votre pièce

L'hygrométrie ou le taux d'humidité de l'air que vous respirez doit se situer entre 40 et 60 %. Pour cela, contrôlez la fonction déshumidificateur de votre climatiseur pour que l'air ambiant ne soit ni trop sec ni trop humide.

CONSEILS A L’ENTRETIEN

  • Faire contrôler votre climatiseur.
  • Une fois par an pensez à contrôlez votre climatiseur par un professionnel pour qu’il contrôle la pression, vérifie qu’il n’y a pas de fuite, et qu’il nettoie les filtres.
  • Pour une purification de l'air efficace de votre pièce, il faut que les filtres de votre climatiseur soient propres, pour cela vous devez les nettoyer régulièrement. Si votre climatiseur comprend des filtres supplémentaires, vous devez les changer en consultant votre notice d'utilisation.
  • Nettoyez ou remplacez régulièrement les filtres à air (30 jours).
  • Evitez d’obstruer les orifices d’aération du climatiseur.
  • Ne laissez pas l’air chaud s’accumuler dans une pièce pendant toute la journée.